• s'aime &pousse

Les bienfaits de la nature

Aujourd'hui, le temps passé dans la nature diminue. Dans cet article, je vous partage les bienfaits de la nature pour les enfants.


La relation avec la nature favorise t-elle les apprentissages ?

De nombreuses études portent sur cette question et apportent maintenant des preuves que les expériences avec la nature stimulent l'apprentissage scolaire, le développement personnel ainsi que la sensibilisation à l'environnement. Ces études indiquent « des changements dans la persévérance, la résolution de problèmes, la pensée critique, le leadership, le travail d'équipe et la résilience. ». De plus, en développant un lien émotionnel avec la nature cela encourage un comportement pro-environnemental, les enfants se sentent davantage comme des « gardiens de l'environnement ». Ils seront plus enclins à s'engager dans sa protection à l'age adulte, notamment en intégrant des habitudes de vie plus harmonieuses avec les écosystèmes naturels. Par ailleurs, la nature offre une ambiance apaisante, plus calme et sûre, qui favorise les apprentissages. Les apprentissages dans la nature permettent aux enfants de les rendre plus engagés et intéressés, plus autonomes, moins stressés et plus attentifs.



Le contact avec la nature :

  • Améliore la concentration et l'attention

  • Accroît l'autodiscipline

  • Développe la motivation, le plaisir et l'engagement

  • Améliore les compétences physiques et la motricité, diminue l’obésité

  • Encourage la prise de risque et donc favorise la confiance en soi

  • Améliore la résilience des enfants et leur permet de mieux s'adapter aux situations de changement

  • Diminue le stress et fournit un environnement plus calme et plus silencieux, propice aux apprentissages

  • Développe des attitudes plus coopératives et chaleureuses

  • Favorise l'autonomie et la prise d'initiatives

  • Favorise le jeu libre

  • Stimule les 5 sens (sentir une fleur, goûter un fruit, entendre les oiseaux, toucher l'écorce d'un arbre, observer les insectes)


La nature est donc une ressource d'apprentissage et de développement. Les apprentissages au sein d'espaces verts sont donc bénéfiques pour les enfants.


Qu'est-ce que le syndrome du manque de nature ?

De plus en plus d'enfants sont déconnectés de la nature, ils passent beaucoup de temps à l'intérieur. En 2005, Richard Louv nomme ce phénomène de nature-deficit disorder, qui pourrait se traduire par « syndrome de manque de nature ». Les recherches montrent qu'un manque de nature peut entraîner des problèmes de santé (obésité, myopie,

dépression …) ainsi que des troubles du comportement (hyperactivité). En 2009, Richard Louv pointe plusieurs causes expliquant ce manque de nature :


La sédentarisation : Les enfants passent de plus en plus de temps devant les écrans.


L'éloignement de la nature : Les espaces artificialisés se développent et plus de ¾ de la population vit en zone urbaine. « De plus, les espaces verts en milieu urbain sont de plus en plus pauvres en matériau que les enfants peuvent spontanément utiliser pour jouer : les feuilles mortes sont régulièrement ramassées (quand les arbres ne sont pas taillés avant la chute des feuilles pour éviter le ramassage), les bouts de bois tombés à terre sont enlevés, les bacs à sable sont retirés… Par un souci hygiéniste, c’est tout une part de potentialités pédagogiques que l’on fait disparaître, supprimant ainsi une part de l’intérêt des enfants pour ce milieu. » [Perdus sans la nature]


La peur de la nature : La peur de l'autre, de l'extérieur, poussent les parents à surprotéger leurs enfants en les enfermant à la maison au lieu de les laisser jouer dehors.


Le jeu libre dans la nature :

La nature permet de favoriser le jeu libre car l'environnement est propice à l'imagination, le mouvement et la créativité. Il est préconisé de passer 1h en extérieur par jour. Mais attention pas dans des environnements aseptisés ! Il est temps d'introduire dans les écoles davantage de zones vertes pour les temps de récréation. Avec vos enfants, privilégiez des espaces en forêt ou pairie plutôt que dans les parcs publics.


Oser sortir en extérieur :

Accompagnons les enseignants vers une « école en dehors » afin d'utiliser la nature comme terrain d'expérimentation directe (observation des insectes, de la croissance des végétaux, des chaines alimentaires, des saisons qui passent ….). Cela rend les apprentissages plus concrets. Il existe des réseaux d'accompagnement pour les projets (Eveil et Nature, Réseau Ecole et Nature …).

Lors de vos sorties en nature laissez assez de temps, assez d'espace et proposez un environnement adapté aux enfants, pour qu'ils puissent aller à la découverte de la nature. Il est important d'augmenter la dose de nature pour les enfants … mais aussi pour les parents ! Cela a de grands bénéfices pour la santé et les comportements. Si vous vous sentez démunis pour vos sorties, commencez dans des lieux qui vous sont familiers (parc, forêt …). Vous pouvez proposer à votre enfant une chasse aux trésors pour découvrir les merveilles que la nature cache. Prenez également un temps pour observer cette nature puis dessinez la sur une feuille. Cela développe les capacités d'observation et d'attention. Retrouvez d'autres activités à réaliser sur la page Facebook de S'aime et Pousse.



Sources : Article 1 & Article 2

0 vue

© 2019 par S'aime & Pousse. Créé avec Wix.com

  • Facebook
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now